Au Lotus d’or

Histoires de courtisanes

LEE Hyeon-su

Traduit par CHOE Ae-yong et Jean BELLEMIN-NOËL et

Grand-mère Tabak, 79 ans et toujours bon pied bon œil, tient un établissement de gisaengs, la geisha coréenne, une courtisane en somme. Le Lotus d’or est une maison haut de gamme à l’ancienne où ces messieurs viennent apprécier le raffinement et la beauté de jeunes filles, leur maîtrise des arts de la danse et du chant. Bien entendu, la perspective d’un rapport sexuel n’est jamais totalement absente d’une situation propre à faciliter tous les rapprochements… Au Lotus d’or, entre débordements sentimentaux et crêpages de chignon,  il ne se passe guère de journée sans incidents de gravité variable : il appartient à la « patronne » de savoir faire preuve d’autorité. Nous allons en fréquenter une haute en couleur, Grand-mère Tabak, dont le franc-parler contribue à rendre passionnantes les aventures de cette maison un peu particulière.

LEE Hyeon-su est née en 1959 et débute sa carrière en 1991 en remportant le prix du Nouvel écrivain du journal Chungcheong Ilbo. Au Lotus d’or, son cinquième ouvrage, a été adapté pour la télévision. Longue enquête, tant dans les livres que dans la réalité, il est le fruit d’une totale immersion dans l’univers des courtisanes coréennes.

Broché à rabats de 354 pages

ISBN : 9782367270418

Achevé d'imprimé Octobre 2015

Dimensions: 21 × 14 × 2.4 cm

Poids: 465g

17,00  TVA incluse

Disponible